« Dans un monde dévasté par les guerres et les catastrophes, les hommes sont coupés les uns des autres par une colère incessante. À Kuala Lumpur, Spider, un hacker, échappe à de mystérieux ennemis, aidé par des araignées. Seuls survivants de la réserve de Mwanga, Kamili et Ushingi, l’un des derniers okapis, découvrent que l’ultime chance de l’espèce se trouve au cœur de l’Europe en ruines. À Paris, Faustine, trouve l’apaisement auprès des animaux du sanctuaire de Montvermeil.

Quand une baleine échoue dans les Eaux, elle comprend que leurs âmes sont liées et que leur chant guérit les hommes de leur rage. Mais pour combien de temps ? Car les forces lancées sur la piste de Spider s’intéressent de très près à la jeune fille et au cétacé. Et les responsables du carnage de Mwanga n’étaient peut-être pas de simples braconniers ».


C’est un véritable coup de cœur pour moi ! J’ai été complètement immergée dans ce monde futuriste. Le schéma narratif de la science-fiction est respecté. Mais, plus que cela, le réalisme de ce récit m’a glacé le sang. L’auteur nous invite à nous interroger et nous faire prendre conscience de sujets importants avec l’écologie, la sauvegarde de la planète et par voie de conséquence des animaux (qui inclus l’espèce humaine). Les conséquences décrites sont désastreuses et c’est cela vers lequel on tend si rien n’est fait. Des réflexions écologiques mais aussi sociologiques, scientifiques, philosophiques et mêmes politiques. Une grande diversité.

Une diversité qui se retrouve au niveau des personnages. Trois points de vues sont alternés, Faustine de Paris, Kamili du Congo et Spider de Kuala Lumpur. Diversité de culture, de pensées, de situation sociale, de caractère. J’adore ce mélange. Chacun apporte quelque chose. C’est parce que chacun est différent que le monde est riche. Les personnages secondaires sont également très intéressants. J’ai adoré Nour en particulier.

J’ai été touchée par la tolérance, la bienveillance et d’autres valeurs qui me tiennent à cœur. Cela me fait penser à une de mes séries favorites, Sense 8. Regardez-la si vous ne connaissez pas ! Un livre à mettre entre les mains de tous pour faire réfléchir mais aussi aspirer tout cet espoir.