Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement protéger le monde ! Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources, jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

Magus of the Library est le meilleur manga qu’il m’ait été donné de lire. Les trois tomes disponibles présentent une histoire attendrissante qui cache de nombreux messages. A travers un univers littéraire fourni et intéressant, Mitsu Izumi se fait porteuse de valeurs de féminisme, de protection des animaux, d’égalité sociale et autres sujets extrêmement importants. Ce qui fait la force de ce manga, pourtant, c’est clairement sa qualité graphique. Lire Magus, c’est un régal pour les yeux. Chaque dessin est travaillé, détaillé et beaucoup d’entres eux sont très symboliques. De plus, chaque volume étant assez épais, cela permet un réel développement et un approfondissement non négligeable à la fois de l’intrigue et de l’univers.

coup de coeur
amelie