Gaku était autrefois un garçon à problèmes, mais depuis sa rencontre avec la lumineuse Niji, il s’est assagi. Il vit désormais un quotidien de lycéen ordinaire, en compagnie de son meilleur ami, Hiyori. Gaku aime en secret Niji, devenue depuis vice-capitaine du club de judo. Mais aucun de ces trois-là n’était prêt à ce que la vie allait leur faire subir. Entre le coming out pudique de l’un, les méprises de l’autre, et surtout l’agression sexiste infligée à la dernière… Comment se construire à l’adolescence, entre douleur, secrets, culpabilité et faux-semblants ?

Ce tome est le premier d’une série en 9 tomes. Dès le début, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce manga et ce trio d’amis. Ils sont soudés, bienveillants et ils partagent les mêmes activités. Ils sont aussi drôles et se taquinent sans cesse. C’est le genre d’amitié qui donne envie et en lisant ce manga, je me suis sentie comme l’une des leurs. De plus, une romance est présente, et étant une grande fan d’amour, elle a comblé mon cœur.

Cependant malgré une amitié qui fait rêver, certains passages de leur adolescence semblent les dépasser. Ils sont mis à rude d’épreuve, mais en étant toujours soudés. Entre traumatisme, culpabilité, agression et peur, ils ont chacun leur secret.

Pour finir, Kotomi Aoki met en avant de nombreux sujets importants, tel que le coming out, le féminisme, ou encore le stress post-traumatique. La façon dont elle traite tout cela m’a conquise, même si certains passages m’ont attristé. J’ai été énormément touché par l’entraide et l’amour qui découlent de ce trio. Ce manga ne vous laissera pas indemne.

coup de coeur
camille