There’s no such thing as safe in a city at war, a city overrun with monsters. In this dark urban fantasy from author Victoria Schwab, a young woman and a young man must choose whether to become heroes or villains—and friends or enemies—with the future of their home at stake. The first of two books.Kate Harker and August Flynn are the heirs to a divided city—a city where the violence has begun to breed actual monsters. All Kate wants is to be as ruthless as her father, who lets the monsters roam free and makes the humans pay for his protection. All August wants is to be human, as good-hearted as his own father, to play a bigger role in protecting the innocent—but he’s one of the monsters. One who can steal a soul with a simple strain of music. When the chance arises to keep an eye on Kate, who’s just been kicked out of her sixth boarding school and returned home, August jumps at it. But Kate discovers August’s secret, and after a failed assassination attempt the pair must flee for their lives.


Kate Harker est une jeune fille qui ne veut qu’une chose : obtenir la reconnaissance de son père, montrer qu’elle est digne de lui, de sa réputation. Et pour cela, elle doit se montrer impitoyable ! Impitoyable envers ses camarades de classe, mais aussi envers les serviteurs de son père, ses monstres comme on les appelle. Dans une ville où chaque acte très violent donne naissance à un monstre, son père est le plus cruel de tous, et fait régner ordre et terreur de son côté de la ville. Si vous avez la chance d’être sous sa protection, rien ne pourra, normalement, vous arriver. Et cette protection se paye très chère.

August est un jeune monstre à l’allure d’un garçon de 16 ans, qui a pour mission de se rapprocher de Kate. Lui vient de l’autre côté de la ville, et est à la solde du dirigeant de ce côté. Celui-ci souhaite un moyen de pression sur Harker père, et sa fille semble être le point de départ idéal. August se retrouve donc à devoir jouer les humains, et à aller au lycée.

Si vous recherchez une petite saga très sombre, avec des monstres, de la violence, du sang, et tout ce qui peut s’y rapporter, cette duologie est pour vous ! Je vous préviens cependant, vous n’en sortirez pas indemne. 

Dans cette duologie, nous avons donc deux personnages principaux : Kate et August. J’ai tout de suite accroché au personnage d’August, c’est vraiment mon chouchou de la saga. En revanche, j’ai eu plus de mal avec Kate dans la première moitié du premier tome. August est ce personnage qui doit combattre sa nature pour faire ce qui lui semble juste. C’est un travail difficile, qui demande une attention de tous les instants. Lui, qui n’est même pas humain, doit jouer le parfait lycéen, avec la peur constante de se faire découvrir. C’est un personnage qui est constamment sous pression, et c’est ce que j’aime chez lui ! L’évolution de ce personnage est une des meilleures que j’ai eu la chance de lire. Kate est un peu plus linéaire, constamment dans la rébellion. Elle est têtue, très égoïste, et sa motivation dans la vie est avant tout la vengeance. On a un très beau contraste avec August, qui fonctionne très bien.

L’histoire est juste époustouflante ! Je ne m’attendais pas à être aussi subjuguée par l’univers. Vous avez déjà vu une histoire qui met en scène une ville où les actes les plus violents donnent naissance à des monstres, dont la dangerosité est directement proportionnelle à la gravité de l’acte qui lui a donné vie ? C’est un peu comme si le crime revenait lui-même punir le criminel. On imagine bien les dérives d’un tel système, prendre le pouvoir par la peur paraît évident : quiconque contrôle les monstres contrôle la ville. C’est ce que V. nous présente ici : une ville corrompue et remplie de violence. Cette saga m’a retourné le cerveau, a conquis mon coeur, et je ne doute pas une seconde qu’il en sera de même pour vous !

Petit plus pour ceux qui aiment les livres audio : je vous conseille ceux de cette duologie proposés par Audible et Scribd, avec la voix de Therese Plummer qui fait un travail exceptionnel !

coup de coeur
philipinne

http://leslecturesdefreeya.blogspot.com/