J’ai huit ans. Je m’appelle Lola. Ma copine, elle est un peu… spéciale. Elle est autiste, comme disent les grandes personnes. Autiste… c’est un mot d’adulte comme beaucoup d’autres. Et à cause de ce mot, maman m’a dit que ce serait bien que je raconte mon histoire. Mon histoire, la voilà.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec Little UrbanMerci à eux pour leur confiance.

Cet ouvrage est à mettre entre les mains de tous les enfants. L’écriture plaira forcément aux enfants car, sous la forme d’un carnet, on a l’impression que l’héroïne, Lola, qui est en train de réellement écrire ce qu’elle a vécu. Les dessins sont simples mais concis, on est sur un format une page d’écriture / une page graphique avec par conséquent une double lecture qui s’accorde bien. De plus, les dessins sont souvent des représentations de mots pris au sens propre, comme les enfants autistes le font généralement car ils intègrent difficilement le concept de « double sens ». Par exemple, Lola va observer son amie Lilou et sa mère comme « pressées » et, sur la page d’à côté, on va avoir un dessin d’une orange et d’un presse-agrume.

On voit avec quelle innocence les enfants perçoivent les autres et, en plus d’apporter de bons messages aux enfants, il faut voir cet ouvrage comme un apprentissage aux adultes. Il faudrait que tout le monde soit capable de ne pas juger les autres de cette manière. Très formateur pour les plus jeunes et même pour les parents, cet ouvrage est à mettre entre les mains de tous les petits de plus de six ans.

Lola ne comprends pas tous les faits et gestes de sa nouvelle amie, et il est compliqué pour elle de savoir pourquoi elle crie, parfois. Mais cela ne l’empêche pas de se rapprocher de la petite Lilou et devenir son amie. A travers les histoires de Lola avec la petite Lilou, l’enfant lecteur peut apprendre à reproduire les gestes de la petite fille s’il est confronté à un camarade autiste, car notre héroïne applique les bons gestes et se montre surtout très compréhensive. Son comportement a des effets directement positifs sur sa relation avec sa nouvelle amie. C’est aussi une histoire d’amitié et d’ouverture à l’autre.

En plus de l’ouvrage, Little Urban met à disposition sur son site Internet des cartes de communication à télécharger, souvent utilisées auprès des personnes autistes, de la même manière que Lola décide de créer un jeu avec des images pour Lilou car elle sait que la petite communique mieux avec des dessins. Les cartes permettent aux enfants de s’exprimer avec les autres mais aussi de comprendre les expressions du langage français : ils peuvent ainsi essayer de comprendre les double sens. Un outil pédagogique très utile qu’il pourrait être intéressant de glisser sous la main de professeurs ou même de parents ayant un enfant autiste. Téléchargez-les en cliquant ici.

:brain: Personnage secondaire autiste

cinq
lolita