June, Bette et Gigi ont tout sacrifié pour la plus prestigieuse école de danse de New York : leur santé, leur corps, leur gentillesse. Tout. Voilà le prix à payer pour être une étoile. C’est leur dernière année. Celle de tous les enjeux ; celle des ultimes sélections pour les compagnies professionnelles. Elles n’ont plus rien à perdre, sont plus déterminées que jamais, et aucune n’est disposée à respecter les règles du jeu. Laquelle remportera cette dernière danse ?

TW : TCA, harcèlement, racisme

✊🏾 Personnage asiatique, personnage noir

📣 Autrice afro-américaine

Retrouvez ma chronique du tome 1.


Dans ce deuxième tome, on est face à une véritable guerre ! Cette fois, Gigi ne reste pas passive, et passe de harcelée à harceleuse. June doit faire face à une réalité qu’elle n’était pas prête à voir : elle ne sera peut-être pas danseuse professionnelle. Quant à Bette, elle est exclue du conservatoire à cause de l’accident de Gigi. Gigi veut se venger d’elle et de tous ceux qui lui ont fait du mal, et avec l’aide de Cassie elle va tout faire pour se faire justice. 

Encore une fois, June est ma préférée du trio. Elle doit faire face à ses problèmes alimentaires, et doit passer par plusieurs phases avant que le chemin vers la guérison ne se profile. La grande surprise de ce tome aura été Gigi. Je ne m’attendais pas à ce développement, qui est logique quand on y pense. Il n’est pas rare qu’une ancienne victime cherche à se venger. Alors quand deux victimes se retrouvent avec un ennemi commun, forcément ça ne peut que mal se passer. Les événements l’ont changés, elle ne laissera plus personne lui faire du mal comme l’année passée. 

La tension est palpable dans ce tome, du fait de leur 8ème et dernière année. L’enjeu est bien plus important qu’un simple rôle titre dans le ballet du printemps. Cette fois c’est une place de professionnelle que les filles se disputent, et échouer signifie renoncer à la danse en tant que métier. 

Énorme point positif de ce livre : la diversité. La diversité des personnages, mais aussi et surtout des thèmes abordés. Je l’ai déjà évoqué, mais je trouve très important de parler des troubles du comportement alimentaire, surtout dans un livre comme celui-ci. Mais on a également le coming-out, la manipulation, le harcèlement évidemment, la vengeance, le racisme. Le fait d’avoir un personnage noir et des personnages asiatiques dans une école de ballet russe est réellement inspirant, malgré les difficultés que rencontrent les personnages. 

quatre
philipinne