« Si la vie a appris une chose à Selina, c’est qu’elle est bien plus forte qu’elle ne le pensait. Pendant près de quinze ans, elle a dû faire avec les choix amoureux de sa mère, tous plus désastreux les uns que les autres. Mais Dernell, le dernier beau-père en date, tient vraiment la palme d’or : violent, misogyne, porté sur la bouteille… Impossible pour elle de rester une seconde de plus sous le même toit que cet homme. Selina découvre cependant que vivre dans la rue est loin d’être plus facile. Entre bonnes et mauvaises rencontres, la jeune femme devra faire des choix, car si le confort est parfois tentant, est-elle vraiment prête à tout pour l’obtenir ? Faire partie d’un groupe implique-t-il nécessairement de perdre son indépendance ? Selina Kyle trouvera peut-être comment survivre au quotidien, mais trouvera-t-elle comment devenir quelqu’un de bien ? »


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Urban Link. Merci à eux pour leur confiance.

Je suis une novice dans la lecture des comics. J’en lis rarement et je ne suis pas calée sur ces univers DC. Je connais la base – et encore haha. Toutefois, mon ignorance sur tout cela ne m’a pas empêché d’apprécié la lecture. J’ai beaucoup aimé. Ce comics se lit tout seul. Les dessins sont magnifiques. L’histoire est très intéressante et nous permet d’apprendre à connaitre les origines de Catwoman. Les personnages sont attachants, même si on passe peu de temps avec eux. Rosie est très intrigante. Ce comics aborde des thèmes importants et sérieux comme les violences conjugales. Je tiens à saluer le travail éditorial pour la mention des numéros d’urgence pour les victimes en fin de livre. C’est encore trop peu fréquent. Une lecture agréable et pas de panique si vous n’y connaissez rien comme moi, on comprend tout facilement.

quatre

louise

Quand j’ai vu les comics que proposaient Urban Link, modernisés et plus tournés vers un public adolescent, avec un style de dessin dynamique, je ne pouvais que me jeter dessus ! Et le premier que j’ai voulu lire, c’était bien sûr Catwoman, dont je suis fan depuis que j’ai vu le film avec Halle Berry (qui a quand même trop la classe). Par la suite, je l’ai vu dans des séries, et j’ai lu une version de son histoire dans le Catwoman de Sarah J. Maas. Donc c’était pour moi tout naturel de me plonger dans Catwoman : Under the Moon ! Et ce fut un plaisir. Encore une fois, j’ai adoré le personnage de Sélina Kyle, qui n’a décidement pas de chance dans la vie. Mais que voulez vous, les personnages qui ont une histoire difficile, ça reste quand même les plus intéressants à lire en fiction! Sélina donc vit l’enfer chez elle, avec un beau père violent, envers elle et sa mère. Au lycée, ça passe mais ce n’est pas la grande joie non plus. Et un jour, suite à un élément qui va briser le coeur de tout lecteur, elle s’enfuit. Et découvre le parcours, et ses débuts en tant que Catwoman et voleuse de talent ! J’adore suivre la génèse des héros/vilains, et je n’ai pas été déçue avec cette BD. J’aurais juste aimé avoir la suite sous la main !

quatre

elise

Catwoman est probablement le personnage que je préfère dans l’univers DC. Pour moi, elle représente le personnage gris par excellence : elle n’est ni bonne, ni mauvaise. Elle est opportuniste, essayant de tirer le meilleur d’une situation difficile, avec pour seul objectif de survivre. C’est une femme forte, indépendante, qui n’a besoin de personne pour s’en sortir, et qui met un point d’honneur à ne jamais l’oublier. 

Dans ce comics, on la découvre jeune fille, mais on perçoit déjà ce caractère volcanique, résolu. Elle est encore un peu vulnérable, une ado qui cherche tout simplement de l’affection mais la fui de peur d’être déçue, ou pire. J’aime beaucoup la mise en avant de ce côté de sa personnalité, qui offre un joli contraste avec les autres histoires qu’on lui connaît. Pour moi, ce comics est une franche réussite !

TW : violence, maltraitance, violence envers les animaux

cinq

philipinne