J’ai tout juste dix-huit ans. Je vis chez mes parents. Je vais plus au lycée et j’ai pas de boulot. Je picole trop et je me bourre de médocs. Comment peut-elle croire que je suis capable de la protéger, de lui offrir quoi que ce soit de plus ou de mieux que son mec ? Depuis qu’on roule elle m’a pas posé la moindre question. Elle m’a même pas demandé où on allait exactement. Je lui ai juste dit que je connaissais un endroit où on serait pénards. Et ça a semblé lui suffire…

TW : viols, violences conjugales, dépression, inceste, suicide, alcoolisme, drogues


Là où le récit mêle criante réalité

Leila et Antoine se rencontre à Pôle emploi, ils discutent, rigolent, partagent et deviennent amants. Tout semble aller bien mais il y a un point noir sur ce beau tableau. Leila est mariée, mère d’un petit garçon mais elle est, avant tout, sous la coupe d’un mari possessif et violent. Pour une chemise mal repassée, un mot de travers, Leila sait que son compte est bon. Elle voudrait partir mais elle a peur. Aller où ? Comment ? Chez qui ? Qui paierait les affaires de Gabi ? Alors Leila se tait, elle subit… Ses quelques heures volées avec Antoine sont un luxe. Mais ce petit bout de paradis ne dure pas longtemps, quand son mari l’apprend, sa colère redouble. Craignant pour sa vie, Antoine décide de s’enfuir et de sauver Leila : avec son fils, tous les trois partent se perdre là où personne ne songerait à les chercher : au milieu des roches rouges.

Un récit aux thématiques actuelles

Les roches rouges est un récit percutant surtout par son récit réaliste et criant de vérité. La force brute de l’histoire réside avant tout dans sa banalité. L’auteure soulève des thématiques fortes, encore (trop) d’actualité au sein de notre société : Leila vit sous le joug d’un mari violent, possessif, qui n’hésite pas à user de la force contre elle. La violence et la peur sont ancrés sous la peau de la jeune femme. Dans cette lignée, Olivier Adam va plus loin et aborde les thématiques d’attouchements sexuels, de viols mais aussi d’inceste : autant de thématiques bouleversantes voire traumatisantes. L’auteur veille à apporter un peu de douceur dans son récit, mais une part de férocité reste présente tout de même : âmes sensibles, veillez à vous armer pendant votre lecture, et n’hésitez pas à en parler autour de vous, à faire des pauses si les sujets vous semblent vraiment violents.

Personnages et voyage(s) initiatique(s)

Olivier Adam nous donne des personnages travaillés, loin d’être superficiels. Chacun a été malmené par la vie, par les mesquineries et les coups du destin. Chacun, à leur manière, ils affrontent ce que la vie leur donne et le lecteur les voit évoluer, au fil du récit. Leila, Antoine ou encore Lise, deviennent de véritables compagnons de voyage et nous les suivons : ils grandissent, s’aiment, se reconstruisent, se blessent, se pardonnent, se battent. Ce sont des personnages vivants et réels, sans artifices qui affrontent les remous de la vie et qui célèbrent les petites comme les grandes victoires.


Quelques ressources et numéros d’aide -gratuits- si vous rencontrez des difficultés :
17 :
Numéro permettant de joindre la police / gendarmerie

112 : Numéro européen pour accéder aux services d’urgence, dans l’UE

15 : Numéro spécifique aux urgences médicales – SAMU 24h/24

114 : Numéro d’urgence pour les personnes sourdes / malentendantes en situation d’urgence et sollicitant l’intervention des services de secours.

39 19 : Numéro d’écoute nationale destiné aux femmes victimes de toutes formes de violences (au travail, violences conjugales, sexuelles…) Numéro anonyme, gratuit et accessible 7j/7. ATTENTION : ce n’est pas un numéro d’appel d’urgence.

119 : Numéro « Allô enfance en danger » – numéro national pour la protection des enfants (en danger ou risque de l’être) : 24h/24, 7j/7, gratuit.

Numéros spéciaux :
0 800 50 66 ou 06 12 20 34 71 – gratuit depuis un poste fixe + rappel possible : ALLÔ ECOUTE ADO, service téléphonique anonyme à destination des adolescents mais aussi des parents et professionnels de la Santé et de l’Education en difficulté. Du Lundi au vendredi de 17H à 20H

01 45 39 40 00 -prix d’un appel local depuis un poste fixe : SUICIDE ECOUTE : 7J/7, 24h/24

0 980 980 930 -prix d’un appel local depuis un poste fixe- : ALCOOL INFO SERVICE :
7j/7 de 8h00 à 02h00
coup de coeur
lilie