Morrigane Crow a réussi. Elle a vaincu la malédiction, triomphé de toutes les épreuves et rejoint la Société magique Wundrous. Mais rien ne se passe comme elle l’aurait rêvé et son apprentissage à l’école se révèle un parcours semé d’embûches… Quand les membres de la Société disparaissent un à un, les soupçons se portent sur Morrigane…

Retrouvez ma chronique du tome 1.


Nevermoor, cet endroit magique et dangereux

Je vous avoue, une part de moi envie Morrigane: elle vit dans cette ville folle, où les rues sont pleines de vie… et même à la limite de vivantes! Elles changent, bougent et réservent toujours des surprises. C’est aussi une ville pleine de célébrations tel l’Hallowmas ou le Bazar qui a lieu tous les étés et abrite des merveilles. J’adorerais y partir en vacances, surtout si Jupiter (je craque toujours sur les roux au grand cœur) est mon guide! Mais bon il serait sûrement trop occupé! Dans tous les cas, je suis hyper fan de l’univers merveilleux concocté par Jessica Townsend, tant pour la magie et les formes qu’elle y prend, que pour ses personnages hauts en couleur! Il y en a pour tous les goûts et on ne peut s’y ennuyer une seule page!

Ça, c’est la part de moi qui envie Morrigane. Mais la plus grosse partie de moi est surtout désolée pour elle et toutes les épreuves qu’elle doit affronter! Et oui, si elle fait maintenant partie de la société Wondrous, Morrigane souffre toujours de discrimination. Ses professeurs et ses camarades savent en effet son secret, qu’elle est une Wundereur… et ils ont peur d’elle! Voire la détestent carrément. Ils l’ignorent, lui provoquent des problèmes et la pauvre Morrigane débute son année scolaire d’une façon assez solitaire. J’avais vraiment envie de secouer tous ces gens pleins de préjugés, ne voyant pas devant eux une jeune fille qui a surtout besoin d’amour (là, je me rends compte que mon côté maternel s’exprime et que je deviens vieille HELP). Sérieux, toute la première partie du livre, Morrigane s’enfonce bon grès mal grès dans les ennuis. On se demande quand ça va enfin finir!

Morrigane se retrouver à devoir jongler entre secrets, disparitions mystérieuses (qu’on lui colle bien sûr sur le dos!), cours affreux et l’absence de Jupiter. Et on la suit bien volontiers dans toutes les découvertes qu’elle fait en chemin! En particulier celles reliées à ses mystérieux pouvoirs de Wundereur… Une série qui continue à me ravir et à me transporter dans un monde coloré et magique, je suis prête pour le 3ème tome quand vous voulez!

Capture-d’écran-2020-04-02-à-22.44.14-1

elise


Ce deuxième tome était selon moi encore mieux que le premier ! C’était un pur plaisir de retrouver l’univers et l’ambiance de Nevermoor, et on nous dévoile ici encore plus de ses merveilles, avec ses rues magiques notamment. Dans ce tome, Morrigane a réussi ses défis et entame donc sa formation, et s’il y a un truc que j’adore dans les romans, c’est suivre l’apprentissage des personnages, découvrir des aventures dans des écoles, et bingo, il y a tout ça dans Nevermoor ! Même si cet apprentissage va s’avérer difficile, à cause des préjugés qui suivent Morrigane… J’ai beaucoup aimé voir les relations entre la jeune fille et ses nouveaux camarades qui forment désormais l’unité 919, on y découvre une amitié naissante mais parfois compliquée.

Et justement, ce tome, c’est aussi Morrigane qui apprend à apprivoiser son talent qui est donc mal vu par la plupart. J’ai trouvé qu’il y avait des choses très intéressantes, on retrouve une dualité au sein du personnage de Morrigane qui pourrait rappeler les jedi et le côté obscur qu’on trouve dans l’univers Star Wars (mes références pop culture ne sont jamais bien loin !). Enfin, en plus de tout ça, on a une intrigue très cool autour de disparitions, de secrets, de chantages, j’ai trouvé le tout plutôt bien mené, prenant et très agréable à suivre !

En définitive, ce tome 2 de Nevermoor est un coup de cœur pour moi, c’est comme un petit bonbon qu’on savoure, c’est un univers ultra réconfortant et c’est une saga que je vais continuer de suivre de très près !

coup de coeur
angele