Pokko est une petite grenouille qui mène une vie tranquille avec des parents tranquilles. Jusqu’au jour où elle reçoit un tambour. « Tu fais trop de bruit ! Va jouer dehors ! » ; Pokko obéit et sort. Au son de chacune de ses notes tapées en rythme entrent alors dans la danse un raton laveur, un lapin, puis un loup, bientôt suivis par tous les animaux de la forêt… Une histoire de famille. Une histoire d’accords et de désaccords !


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec Little Urban. Merci à eux pour leur confiance.

Je vous présente aujourd’hui un album prônant les passions, l’amitié, à travers une petite grenouille accompagnée de son fidèle tambour. Pokko est une fille intrépide : dès que ses parents lui ont offert des cadeaux, ils l’ont directement regretté car Pokko les utilise passionnément. Le jour où ils lui offrent un tambour, par conséquent, ils regrettent à nouveau, car Pokko ne peut pas s’arrêter de jouer. Son père, n’en pouvant plus, l’envoie jouer dehors, pour ne plus entendre ce bruit incessant. L’enfant-grenouille doit ici apprendre ses limites et doit aussi se dire que ses parents peuvent parfois avoir besoin de repos – le tambour peut aussi représenter l’enthousiasme conséquent et la grande activité de certains enfants. A ce récit s’ajoute surtout des messages sur l’amitié et la façon dont les passions, les activités et les loisirs peuvent lier les petits entre eux. En effet, au moment où la grenouille se retrouve dehors, elle est directement suivie par une foule d’animaux enfants, qui se mêlent à sa musique avec leurs propres instruments. Le loup va manger un des joueurs de la fanfare, et il doit alors maîtriser sa faim – à mettre de côté ses propres envies – pour faire partie du groupe. Les dialogues entre les enfants sont très épurés et simples, de la même manière que dans la vie courante.

Pokko et le tambour est par conséquent un véritable récit sur l’amitié et la manière dont on peut se lier aux autres de manière simple, si l’enfant partage à l’extérieur, au monde et à ses pairs, ce qu’il aime le plus. Il ne peut pas développer entièrement sa passion auprès de ses parents mais doit l’étendre à l’extérieur pour en faire profiter tout le monde mais aussi pour se créer de nouveaux amis et découvrir d’autres personnes aux passions similaires. Ici, le groupe devient de plus en plus grand, de nombreux animaux – tous les plus différents les uns que les autres – se joignent à la musique. Finalement, les parents sont emmenés par ce mouvement musical qui ne s’arrête plus, et finissent, eux aussi, par apprécier le tambour de Pokko. Ils comprennent alors l’engouement de leur enfant en reconnaissant sa valeur, le père disant « Je crois que c’est Pokko qui mène la troupe ! Et tu sais quoi ? […] Elle est drôlement douée ! ». Un récit qui liera forcément enfant et adulte au cours de la lecture de cet album simple, mais très réussi. Les dessins ne capteront peut-être pas l’oeil de tous les adultes, toutefois, les couleurs très marquées, les traits pastels, s’accordant au monde des grenouilles, sauront satisfaire les enfants avec leur imagination débordante et la douceur de chaque coup de crayon.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Fond-d%C3%A9cran-pokko-1.jpg.

Enfin, ce que j’ai vivement apprécié dans cet album, outre les messages, c’est la manière dont les animaux-personnages ne sont pas genrés de façon cliché. On sait que Pokko est une fille, toutefois, rien ne le laisse prétendre, comme rien ne permettrait d’observer qu’il s’agirait d’un garçon. Cela va de même avec ses parents – son père s’occupe de la maison, fait la cuisine, tandis que sa mère lit. J’ai vraiment apprécié cette représentation qui change de ce que l’on peut voir habituellement – et on devrait tendre vers cet idéal pour montrer aux enfants que rien ne différencie finalement les garçons et les filles. Ils sont tous reliés par les passions, par la fougue qui enchante leur vie.

Comme toujours, il est à noter que le site de la maison d’édition Little Urban – que je recommanderais déjà entre mille pour des professeurs et parents souhaitant des ouvrages aux messages divers, variés, mis en avant de manières originales – est infiniment bien travaillé et ajoute des ressources aux lectures. Pour Pokko et le tambour, la maison d’édition propose des fonds d’écran pour PC ou téléphone : cliquez ici. Vous avez aussi ici un superbe tutoriel pour construire votre propre tambour ! Et enfin, en allant sur ce lien, vous pourrez trouver des pages de calendrier à télécharger sur le thème de Pokko et le tambour.

lolita