Et si nous aussi, on aidait à sauver les orangs-outans ? Une petite fille découvre dans sa chambre un orang-outan égaré, et le coquin a tout mis sens dessus dessous ! Mais, alors qu’elle lui demande de s’en aller, le petit singe s’explique : chez lui, les humains sont en train de tout brûler, lui et sa famille ont perdu leur forêt. Pour la petite fille, tout devient évident, il n’y a qu’une chose à faire : aider à sauver les orangs-outans et leur habitat ! Cet ouvrage qui accompagne une vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=mLz7Wpj9oXQ) réalisée par Greenpeace, est enrichi d’une partie documentaire qui explique aux enfants la situation de cette espèce menacée et comment, eux, à leur niveau, peuvent contribuer à sa sauvegarde. Un livre citoyen !  


Chronique réalisée en tout honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Gründ. Merci à Louise pour sa confiance.

Un récit citoyen

Il y a un Orang-Outan dans ma chambre est un album jeunesse aux dessins magnifiques et forts par le message qu’ils véhiculent auprès du (jeune) lecteur. Nous suivons l’histoire d’une petite fille qui se plaint de la présence d’un Orang-Outan dans sa chambre. Décidément, cet Orang-Outan est mal élevé : il n’aime pas les shampoings, ni le chocolat et il met un peu le bazar partout dans la chambre… Pourquoi ne va-t-il pas dans sa forêt ? Le plus intéressant est de voir que ce récit est avant tout un récit à deux voix puisque l’Orang-Outan s’exprime et explique à la petite fille son quotidien : sa forêt a été brûlée, les siens ont disparu… Tout ça pour la production de l’huile de palme toujours plus intense. Cet album jeunesse permet aux plus jeunes lecteurs comme aux plus grands, de prendre conscience de notre empreinte écologique et environnementale et de sensibiliser à la protection animale.

Des pistes d’actions pour agir

L’album propose de nombreuses pistes pour agir, à la fin. Je trouve cela intéressant notamment pour permettre aux plus jeunes de s’investir et de prendre part à une cause. Plusieurs actions sont mises en avant : discuter et échanger avec ses amis, écrire une lettre. La fin de l’album offre des pages explicatives sur les conséquences de la production intensive de l’huile de palme et son impact environnemental. C’est un court album jeunesse qui permet une prise de conscience sur des problèmes de société et qui montre que chacun peu agir à petite, moyenne et grande échelle.

coup de coeur
lilie

Lilie a déjà très bien chroniqué cet album et je n’ai rien de plus à dire qui ne ferait doublon. Je veux simplement rajouter que la vidéo qui donne naissance à cet album a été un des premiers déclencheurs de ma volonté de mieux m’informer. Aujourd’hui je n’achète plus de produits à base d’huile de palme. Et j’informe au maximum les gens qui m’entourent des risques qu’il y a pour notre planète à encourager les plantations de palmier.

Associée à la vidéo – et d’autres sur le sujet – cet album est un très bon outil pédagogique. Il permet d’expliquer avec bienveillance et ressources pourquoi il n’y a pas de Kinder à la maison alors que chez les voisins il y en a. C’est assurément un album que je vais aller présenter à la bibliothèque de ma ville ! Ainsi qu’à l’institutrice de ma fille.

coup de coeur
angelique