« Je ne suis pas un simple dessin, je suis l’ange gardien de mon B24. » Pour Glenn, la tragédie qui survient en mai 1944 est totale. Le jour même du crash de son bombardier dont il est le seul survivant, le navire-hôpital Louisiana saute sur une mine en mer. À son bord, trois infirmières, Lana la femme de Glenn, Alice l’épouse de Fred son copilote et Candy celle de Johnny le bombardier. Tous disparus à jamais… Quinze ans plus tard, l’ancien major Glenn Baxter est missionné par une société de prospection pétrolière en Libye. Il compte en profiter pour tenter de retrouver l’épave de son bombardier et découvrir enfin ce qui est arrivé à son équipage.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Grand Angle. Merci à Sophie pour sa confiance.

Moi qui n’y connais rien en aviation, j’avais un peu peur de me lancer dans cette bande dessinée au départ, mais finalement ça se lit très bien même pour les amateurs. On alterne entre les opérations militaires, dans lesquelles on suit Glenn, Fred et Johnny, et puis le côté romance, où l’on suit leur rencontre avec Alice, Lana et Candy, et j’ai plutôt bien aimé cet équilibre entre les deux. J’ai aussi trouvé intéressant que l’histoire soit racontée par Ali-La-Can, la Pin-up qui orne le bombardier des trois hommes et qui devient un personnage à part entière.

La Pin-up du B-24 est une histoire complète en deux tomes, donc c’est aussi bien de ne pas se lancer dans une grosse série, mais du coup j’ai aussi trouvé que le tome 2 allait parfois un peu vite. On lit l’histoire de Glenn qui cherche à savoir ce qui est arrivé à ses coéquipiers et à leurs femmes, donc on a des révélations, et si le premier tome introduit très bien l’histoire, le deuxième tome amène toute la conclusion, et j’aurais préféré que ce soit amené plus progressivement. J’ai quand même trouvé le dénouement super intéressant et inattendu pour ma part, et je trouve que visuellement, c’était aussi très sympa à lire, j’ai bien apprécié le style des dessins. Une BD à recommander à ceux qui sont intéressés par l’aviation, ou par le contexte historique de la deuxième guerre mondiale, ou même pour ceux qui seraient juste tentés d’élucider le mystère de ce bombardier.

trois
angele