« Degan est un voleur reconnu du Bagne d’Avir. Vaquant à de malhonnêtes occupations, il s’en prend à une vieille femme apparemment sans défense, mais sa victime s’avère être une cible moins facile que prévu. Degan se voit même convaincu par des arguments frappants de suivre la mystérieuse vieille femme au cours d’un périple dont il ignore l’objectif. Cette dernière déteste les criminels et le fait bien sentir, mais Degan porte la marque des Parleurs, ces créatures légendaires capables de ressentir les émotions des êtres vivants qui les entourent. Or, les Parleurs ont disparu des siècles auparavant et non sans raison. Que peut bien signifier l’apparition de la marque ? Et comment un voleur de bas étage peut-il en être le porteur ?« 


Le Nouveau Parleur est le premier tome d’une trilogie, mais également le premier ouvrage publié par son auteur, Franck J. Matthews. Il conte la quête et la prise de conscience d’un voleur, qui se voit attribuer le rôle le plus important de son monde et toutes les responsabilités qui vont avec.

Le gros point fort de cet ouvrage sont les personnages. Ils sont atypiques, indépendants, au caractère bien trempé, mais surtout très bien approfondis. On se retrouve dans leurs histoires, leurs réactions. En plus, cela donne de beaux moments de complicité, mais aussi de belles scènes d’humour!

Cependant, cet approfondissement alourdit le rythme du livre. Ce dernier étant introductif, il était nécessaire de bien installer son univers et ses personnages, ce qui se ressent parfois à la lecture. Ceci étant dit, cela nous permet de découvrir un monde bien construit, intéressant et aux royaumes bien distincts par leurs politiques et traditions. En bref, un premier tome prometteur, qui reprend les meilleurs ingrédients de la fantasy.

lucille