Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle… Halle et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle s’est fait connaître sous le nom de Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Halle : des amis par dizaines, une assurance inébranlable… et Nash. Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Halle a la mauvaise surprise de découvrir, dans son rayon préféré à la bibliothèque, nul autre que Nash en chair et en os. Sauf que, quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de la petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Car si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété en ligne… Un triangle amoureux… à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou, le piège qui s’est refermé sur Halle. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, le roman explore les mystères et les complications de l’image qu’on peut donner, en ligne et dans la vie.

:fist_tone4: Personnage principal juif

🏳️‍🌈 Personnages secondaires LGBT+

TW : deuil, crise de panique


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Lumen. Merci à Hermine pour sa confiance.

Cette histoire vient réunir la pâtisserie, les livres (et plus précisément le YA), Bookstagram et le monde éditorial. Il faut que je l’avoue, si j’ai d’abord été tentée par ce livre c’est parce que c’étaient justement ces thèmes qui y étaient évoqués. Je suis très surprise de retrouver une part de ma propre réalité de blogueuse littéraire dans un livre et ça montre juste que ce que les influenceurs littéraires font a définitivement un impact dans le monde du livre. De plus, je trouve ça génial que l’autrice ait intégré la dimension vie réelle / vie virtuelle en ce sens que cela permet d’aborder de nombreuses questions telle que cette pression qui nous suit en tant que blogueurs lorsque l’on gagne un peu en popularité aussi bien née de la confiance que nous accorde les éditeurs que celle des gens qui nous suivent. Le roman va également parler de cette scission que l’on ressent entre notre nous « irl » (in real life) et ce nous virtuel que l’on crée ou qui caractérise notre personnalité lorsqu’elle n’est pas freinée par cette angoisse sociale qui nous suit parfois. J’ai également apprécié le fait que l’auteure intègre les aspects négatifs des réseaux tels que les haters, la pression, les polémiques, etc. Mais qu’elle parle aussi des liens qui s’y créent. C’est tout cet aspect qui m’a plu et qui fait que je trouve que l’histoire est assez originale.

D’autre part, en dehors des réseaux, Hallie est une jeune fille qui m’a paru divisée entre ce personnage créé et celle qu’elle peine à être dans la vie. En effet, la jeune fille est en plein deuil. Elle essaye de guérir mais doit aussi gérer la tristesse de ses proches. C’est une adolescente qui se construit, qui tente d’accomplir ses rêves et d’aller au bout de ses objectifs mais qui en proie à la douleur, à l’angoisse et qui essaye de démêler les différentes émotions qui l’entourent. Elle va aussi devoir se trouver une place dans son nouveau lycée et notamment auprès de son meilleur ami « virtuel » qui ne sait pas qui elle est dans la vie réelle. Hallie va d’ailleurs prendre la mauvaise décision de mentir sur son identité et comme vous pouvez vous en douter, ce choix va la mener à faire d’autres mensonges jusqu’à finir par s’y perdre. J’avoue avoir été assez agacée par cette partie de l’histoire mais au final elle m’a fait penser aux téléfilms américains que l’on retrouve à la télévision notamment en période de fêtes et j’ai passé un bon moment. Je dois dire que si cette romance est légère, elle n’est en rien extraordinaire MAIS elle était parfaite au moment où je l’ai lu parce que j’avais besoin de quelque chose d’assez doux.

Enfin, j’ai trouvé assez intéressant de découvrir les coutumes de la communauté juive ainsi que l’importance des liens entre les différents membres. Je conseille donc ce livre à ceux qui voudront passer un joli moment sans prise de tête mais je tiens à vous dire qu’à certains passages, j’ai été très émue par ma lecture. Je dirais également que Triangle amoureux (ou pas) traite de manière très juste des aspects d’internet et nous présente la communauté livresque sous un nouveau jour.