Pour signer la fin de ses études, Saejin, une jeune coréenne spécialisée dans la mode, s’envole pour Florence. Au programme : visites culturelles et glaces à volonté ! Mais une fois arrivée en Italie, rien ne se passe comme elle l’avait prévu. Saejin doit troquer son hôtel 5 étoiles contre Il Magnifico, un établissement tenu par l’intrigante Mamma Mancini. Une fois le seuil de ce nouvel hébergement franchi, sa vie va basculer… Notamment lorsque Julio, un bel-âtre un brin macho qui rêve de devenir réalisateur, et sa sœur Lia, une jeune femme discrète et dévouée, la prennent sous leur aile. Entre aventures rocambolesques et secrets de famille, Saejin n’aura pas le temps de jouer à la touriste… Mais pour les beaux yeux de Julio, elle est prête à tout !

✊🏾 Personnage principal coréen


Chronique réalisée en tout honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Cherry Publishing. Merci à Pauline pour sa confiance.

Comme l’indique le titre, Destination Italie, ce roman va nous emmener aux côtés de Saejin à Florence, une ville qui la fait rêver. Or, dès qu’elle y pose le pied, les choses commencent à dérailler. Son hôtel n’est plus disponible, elle rencontre un étrange homme et au final ses vacances se transforment en une succession d’événements inattendus.

S’agissant du fond, je dois dire que j’étais très emballée car le résumé promettait de la romance, une aventure à l’italienne, des glaces… et au final, rien de tout cela. J’ai été réellement déçue par cette histoire qui s’annonçait pourtant riche en émotions. J’aurais aimé découvrir une Saejin moins clichée, mieux construite et surtout un personnage féminin qui sort des stéréotypes attribués par le genre. En effet, j’ai tiqué à plusieurs moments en ce sens que le machisme du personnage masculin, Julio, m’a choquée. Celui-ci va se référer à elle comme étant une « proie », « un jeu » voire une possession. Ce dernier est lui-même bloqué dans les clichés de romance car il est décrit comme mystérieux, provocateur et est considéré comme un coureur de jupon.

De plus, la romance est trop rapide à mon goût. L’histoire n’a pas le temps de s’installer que les personnages ont déjà des sentiments. Les événements s’enchaînent et le lecteur n’a pas le temps de digérer une information qu’une nouvelle apparaît. J’aurais aimé que l’auteur s’arrête un peu plus sur l’Italie, sur Florence qui est une ville magnifique que j’ai eu l’occasion de visiter. J’aurais adoré que les personnes secondaires soient plus développés, qu’on ait le temps de s’attacher à la grand-mère, à Julio et à sa sœur, ainsi qu’aux autres personnes évoquées dans le récit. Je dois cependant ajouter que j’ai aimé le fait que l’auteur intègre des personnages coréens à son histoire et j’ai réellement eu un gros coup de cœur pour la couverture.

En conclusion, cette lecture n’était sans doute pas adaptée à mes goûts. J’aurais adoré découvrir la ville de Florence à travers les yeux de Saejin mais celle-ci est plongée jusqu’au cou dans les soucis de famille de Julio qu’elle vient pourtant juste de rencontrer. L’auteure aborde cependant certains thèmes intéressants telles que la culture coréenne et ses traditions et la confrontation avec deux personnes issues de deux pays complètement différents. Je ne doute cependant pas du fait que d’autres lecteurs sauront apprécier cette romance !

deux