Depuis l’enfance, Lilou voue une admiration sans bornes à son père. Elle ne lui trouve aucun défaut. Depuis que la mère de Lilou est hospitalisée, le duo père/fille est plus soudé que jamais. À la demande de son père, Lilou rentre aussitôt après le lycée chaque soir. C’est lui aussi qui lui a conseillé, pour son bien, de cesser de se rendre à l’hôpital : à quoi bon consacrer trop de temps à cette mère fragile ? Avec tact, les amis de Lilou, qui s’inquiètent pour elle, vont l’aider à appréhender qui est réellement ce père envoûtant, sûr de lui et omniprésent.

TW : manipulation, pervers narcissique, cancer


Chronique réalisée en tout honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Syros. Merci à Véronique pour sa confiance.

Le lecteur débarque dans le quotidien, l’intimité de Lilou et ses proches. Aux premiers abords, on découvre une jeune fille innocente, très proche de son père. Leur relation est fusionnelle. Ils sont inséparables depuis toujours. Lilou idolâtre son père. J’ai vite compris que cette relation était trop parfaite pour ne pas cacher quelque chose. Jamais d’engueulades, pas un mot plus haut que l’autre. Lilou est entièrement dévoué à son père. En retour, son père se révèle être un homme aimé de tous, qui aime raconter ses exploits et être le centre de l’attention. La mère de Lilou est absente, au début, elle est à l’hôpital à cause d’un cancer.

Au fil de la lecture, j’ai commencé à me poser de plus en plus de questions sur cet homme parfait, ce père exceptionnel. On comprend très vite qu’il s’agit d’un pervers narcissique qui a l’art et la manière de tout tourner à son avantage. Il a manigancé tout au long de sa vie à coup de mensonges à répétition. Or, tous les mensonges sont révélés à un moment ou à un autre. Lilou découvre petit à petit la vraie nature de son « Papa Lou ». J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour cette jeune fille qui voit son monde s’écrouler d’un coup. Heureusement, elle est épaulée par ses amies et le reste de sa famille.

Je trouve que ce sujet n’est pas courant en littérature, surtout en littérature jeunesse/jeune adulte. Il est abordé progressivement. Le lecteur découvre en même temps que Lilou la vérité. Pour autant, j’ai dévoré ce livre en une journée. Cette histoire est addictive, j’avais envie de savoir comment cela finirai pour les personnages. Ce n’est pas un sujet que je connais (et heureusement) mais il met bien en garde sur les relations toxiques. Je pense que c’est important de le lire afin de prendre conscience de cette problématique et de pouvoir repérer ce genre de personne mauvaise.

cinq
louise