FERMEZ LES ÉCOUTILLES ! Lassée de sa vie étriquée dans sa ville natale perdue au milieu de nulle part, et agacée par la renommée du film culte qui y a été tourné (Les Gloomies… tu l’as vu ? C’est vraiment un classique, tu sais.), Wilder n’attend plus rien de nouveau de Cannon Cove. Elle veut à tout prix partir le plus rapidement possible, afin de pouvoir vivre des choses plus palpitantes, plus belles, et moins monotones… même si cela voudrait dire quitter ses meilleures amies. Mais lorsqu’elle découvre une carte aux trésors vieille de plusieurs siècles, elle va s’apercevoir qu’une véritable aventure attendait de voir le jour dans sa petite ville pendant tout ce temps… et qu’elle a besoin de ses amies pour faire la lumière sur ce mystère !

🏳️‍🌈 Personnages gays

✊🏽 Personnages principaux et secondaires racisés


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Kinaye. Merci à Romain pour sa confiance.

J’ai eu le plaisir de pouvoir lire ce comic et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une oeuvre rappelant fortement le Club des cinq mais dans une version plus moderne. Misfit City va ainsi mettre en scène un groupe d’amies aux caractères singuliers qui vont partir à la chasse au trésor. Dès lors, on va suivre des jeunes filles vivant dans une ville où il ne se passe rien. Pour vaincre l’ennui, celles-ci se retrouvent pour jouer et parler mais un beau jour, un événement va les pousser à partir à l’aventure. Il va donc falloir décrypter une carte, tels des pirates expérimentés, résoudre un mystère et se battre si nécessaire. Les auteurs vont d’ailleurs faire référence à plusieurs œuvres de pirates et de trésor.

L’histoire est très bien construite en ce sens que d’une part les personnages ont des personnalités diversifiées. On a donc des artistes, des aventurières, des romantiques et je dirai même que les auteurs ont réussi à les rendre singulières, drôles, sarcastiques et curieuses. Je me suis énormément attachée à Karma, une adorable rousse qui est très sensible aux énergies. J’aimerais aussi souligner l’effort des auteurs d’inclure de la diversité en mettant des personnages de couleur mais également LGBT+. Ainsi, chaque lecteur peut se retrouver dans ce groupe d’amies.

Enfin, l’histoire s’installe dans une ambiance particulière avec des couleurs old school qui donnent au récit un air mystérieux. Le lecteur est ainsi tenu en haleine jusqu’à la dernière planche qui se clôt sur un cliffhanger. En outre, il y a plusieurs messages véhiculés dans ce comic. D’une part, les auteurs vont dénoncer le comportement de certains touristes qui vont être impolis et qui ne vont pas s’intéresser aux lieux visités ni même aux êtres humains qu’ils vont croiser mais c’est également plusieurs messages féministes qui vont être énoncés. Vous l’aurez compris, ce comic a été un vrai coup de cœur et je ne peux qu’attendre le dernier tome afin de savoir comment l’histoire se finit. Je vous conseille donc cette oeuvre !

maya
© Kinaye

Ambiance glauque et old school à Cannon Cove

Une ville un peu paumée, des adolescents en quête de frissons et d’aventures, voilà ce que peut inspirer Misfit City. En plongeant au coeur des légendes urbaines de Cannon Cove, nous suivons Wilder et ses amies dans une quête assez mystique… Un étrange coffre a été déposé au musée et ce coffre appartenait à un capitaine asse célèbre. Mais le plus intéressant de ce coffre est une carte retrouvée par les amies. Cette carte semble être au centre de bien des interrogations et beaucoup donneraient cher pour l’avoir entre les mains… L’aventure tant attendue de Wilder commence pour le meilleur mais aussi pour le pire !

Une aventure mystique et initiatique

Ce comics véhicule une ambiance « Halloween » : le graphisme et les couleurs sont très rétro / old school et apportent une ambiance un peu glauque au récit. J’ai beaucoup aimé suivre les tribulations de Wilder et de sa bande d’amies même si j’ai trouvé que le récit se déroulait assez vite. J’ai un peu de mal avec le format du comic même, c’est assez compliqué de s’identifier aux personnages et de s’y attacher comme l’intrigue prend place assez rapidement. Cependant, ce récit reste intéressant puisqu’il permet à une bande d’adolescents de repousser les « limites » établies et de frissonner un peu.

trois
lilie