Pendant des mois, Mona s’est efforcée d’être invisible aux yeux de tous, de s’effacer. Mais le jour où son petit frère a été pris d’une forte fièvre, elle a dû le conduire en urgence à l’hôpital. Sans cela, cette histoire aurait pu ne jamais commencer. Mona n’aurait pas grillé ce stop, les gendarmes ne l’auraient pas arrêtée. Quand ils ont découvert une fille un peu trop jeune au volant, ils ne savaient rien encore du secret de Mona.


Chronique réalisée en tout honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Syros. Merci à Véronique pour sa confiance.

Le secret de Mona est un drame contemporain plutôt adressé aux jeunes adultes, mais qu’il serait important de faire lire à tous. En effet, ce roman propose des thématiques difficiles mais réalistes via le récit de la vie de cette adolescente, Mona, dix-sept ans, pour qui l’existence n’a jamais été simple. C’est un roman qui dénonce une société dysfonctionnelle et ses problématiques.

Je ne pourrais pas vous dire que j’ai passé un agréable moment ni même que c’est une belle histoire car ce serait faux, d’abord, et que le travail de l’auteur en serait décrédibilisé, ensuite. Je dirais plutôt qu’il s’agit d’un récit important, fort, prenant, rendu particulièrement intéressant par l’alternance de points de vue entre Mona, la police et d’autres figures d’adultes que l’on rencontre par la suite. La documentation rend le tout crédible et appuie le message dénonciateur de l’auteur. L’auteur, d’ailleurs, a cette capacité d’adapter son style au point de vue de son personnage.

Un langage plus « parlé » et presque vulgaire avec Mona (la seule chose qui m’ait peut-être un peu dérangée), une narration plus descriptive et posée avec le gendarme et ainsi de suite. Encore une fois, cette adaptabilité appuie la crédibilité du récit et son message, de même qu’elle aide à sa fluidité et à son caractère prenant. Si je n’ai pas spécialement apprécié le style de narration du point de vue de Mona, c’est également du fait de sa psychologie très rigide et de ses réflexions sur beaucoup de sujets, qui contribuent cependant à construire le personnage qu’elle incarne et qui est parfaitement cohérent avec le contexte.

Enfin, je pensais avoir deviné la chute de l’histoire dès le début mais je m’étais complètement fourvoyée. Je me suis laissée bernée par les pistes et les différentes révélations. Le suspense est donc vraiment bien mené et la chute intelligente. Ainsi, je vous encourage vraiment à découvrir le secret de Mona qui vous permettra, je pense, de vous interroger sur certains sujets primordiaux de notre société.

amelie