L’album reprend des dessins qui ont fait le succès du blog et propose aussi de nombreux inédits. L’auteure aborde avec humour et esprit militant ce qui fait le quotidien des végétariens, des végétaliens et des vegans aujourd’hui.

TW : description de scènes de maltraitance animale et d’abattages


Si vous ne la connaissez pas, Rosa B., Insolente Veggie, est une artiste très connue dans le milieu militant pour le véganisme, et plus généralement pour le bien-être animal. Ses planches ont pour but de dénoncer nos pratiques alimentaires, allant de l’élevage et la pêche jusqu’à l’assiette, en passant par les lobbies et l’industrie agroalimentaire. Ses dessins sont simples, avec toujours beaucoup d’humour, et si le bien-être animal vous intéresse un peu, vous avez surement déjà rencontré quelques unes de ses BD sur twitter, facebook, ou sur son site

© insolente-veggie.com

Ce premier tome se concentre sur trois grands thèmes : le végétalisme, le carnisme et le militantisme. Dans la première partie, Rosa parle de ce que devenir végétalien veut dire, sur pourquoi on fait le choix de le devenir (chaque personne est différente, mais des thèmes reviennent), et comment être végan est perçu par les personnes non véganes, et comment il peut être parfois difficile d’assumer ses choix. Dans la deuxième partie, on se concentre sur les arguments opposés aux végans, et aux personnes ne mangeant plus d’animaux de manière générale. Enfin, elle présente les principales causes du militantisme, telles que l’interdiction de la corrida, ou plus de contrôles vétérinaires dans les élevages et les abattoires.

Si la cause animale vous intéresse, je vous conseille vivement cette première BD. C’est une très bonne introduction au végétalisme, et surtout au militantisme associé. Malgré les thèmes forts, l’humour de Rosa allège le ton, et permet une lecture facile et agréable, qui reste cependant très pertinente.

cinq
philippine