Kôichi n’a qu’un rêve : reprendre le café de son grand-père une fois ses études terminées. Mais à peine arrivé sur le campus de son nouveau lycée, il est pourchassé et menacé par Ôtori, une drôle d’élève dotée de capacités physiques impressionnantes. Celle-ci prétend être une extraterrestre venue conquérir la Terre… D’abord incrédule, l’attaque soudaine d’une créature inconnue l’oblige à admettre qu’elle ne dit peut-être pas n’importe quoi. Si Kôichi veut sauver les siens, alors il doit promettre. Promettre qu’il conquerra la Terre à ses côtés.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Ototo. Merci à Grégoire pour sa confiance.

Le jour où j’ai décidé d’envahir la Terre est l’histoire de Koichi et Otori, deux lycéens aux caractères diamétralement opposés, et qui pourtant sont liés. Apprendre à connaître Otori n’est pas de tout repos, et la venue de créatures extraterrestres va obliger Koichi à remettre en question sa vie, et très rapidement. Il n’a pas le temps de réfléchir, il doit agir tout de suite si il veut protéger sa famille.

J’avais très peur en commençant ce manga, du fait du thème principal. Je lis rarement en rapport avec les extraterrestres (Les Âmes Vagabondes est je pense le seul livre que j’ai lu sur ce thème), c’est donc une première niveau manga. Pour le coup c’est une bonne surprise ! Les deux adolescents sont attachants, même Otori qui n’est vraiment pas un personnage évident de prime abord. L’histoire est originale, ce n’est pas un récit classique type « les extraterrestres débarquent et les humains doivent se défendre en les tuant tous ».

Ce manga est, je trouve, relativement lent à se mettre en place. C’est un shonen, et depuis plusieurs années les publications privilégient les mangas qui démarrent vite, qui nous plongent dans l’action d’emblée. Ici, l’histoire prend son temps, et c’est un peu déroutant. C’est un manga qui promet une intrigue aux petits oignons, et j’ai hâte de lire la suite !

quatre
philippine