Héra et Intissar ont pénétré au cœur de la montagne dans l’espoir de trouver les Semeurs et de pouvoir les convaincre de se joindre à elles dans leur lutte contre la Brume. Mais dans la société qu’elles découvrent, être étrangères et être des femmes n’est pas un atout. Très vite, Héra et Intissar sont mises au cachot. Tandis qu’Intissar se bat contre la Brume qui consume son esprit depuis l’attaque de Scyll, elles découvrent toutes deux l’existence d’une arme qui leur permettrait de vaincre la Brume définitivement.

✊🏽 Personnages racisés

🏳️‍🌈 Personnages queer

Retrouvez ma chronique du tome 1.


On retrouve nos héroïnes au cœur du mont Olympus où elles devront affronter des dangers insoupçonnées pour libérer le monde de la brume. Entre trahison et révélation, ce second et dernier tome a tout d’une lecture addictive. Les actions se succèdent , prenant une tournure inattendue et mettant en place un suspense qui tiendra jusqu’à la dernière page.

Les personnages de Héra et Intissar prennent en profondeur et le lien qui les unit évolue, rendant leur duo encore plus attachant. D’autres personnages évoqués durant le premier tome gagnent en importance et une narration à trois voix (et plus à deux) se met en place, donnant une dimension plus complexe au roman.

De la même manière, l’univers et la mythologie sont approfondis et exploités pour enrichir le récit. Sans que cela n’alourdisse pour autant la plume légère et fluide de l’autrice. Ce qui a pour résultat un roman de fantasy original et prenant !

cinq
hajar