Marie, 18 ans, vient de perdre sa mère journaliste dans un accident de la route. En triant ses affaires, elle comprend qu’Irène s’intéressait aux conditions de fabrication d’un smartphone dernière génération et à un mystérieux individu lié à cette entreprise. Et si la mort de sa mère n’était pas accidentelle ? Avec l’aide de Léo, un jeune hackeur, et de sa marraine, reporter italienne, Marie reprend l’enquête et remonte la piste d’un trafic de minerais rares en Afrique. Elle apprend que son père a été assassiné avant sa naissance en Sierra Leone. Marie veut révéler au grand jour ce trafic et le nom des meurtriers de ses parents. Mais les voix de deux adolescents et d’une journaliste peuvent-elles faire le poids contre une entreprise internationale ?

✊🏽 Personnages principaux noirs

TW : trafic d’êtres humains, assassinat, deuil


Dans ce roman, on découvre la sordide réalité qui se cache derrière le business des nouvelles technologies. Il y est question de sujets tels que le trafic de minerais et d’humains. Ces thématiques sont portées par différents héros. Ainsi, on a une vision élargie de la réalité qui est décrite. 

Concernant la construction du récit, on navigue entre deux périodes (passé/présent) et différents espaces géographiques (Sierra Leone, Congo, Belgique, France). J’ai beaucoup apprécié avoir cette vision d’ensemble et les réflexions qu’elles engendrent au fil de la lecture. Je suis une grande amatrice de thriller. Mais des thrillers engagés, je ne me rappelle pas en avoir souvent lu. L’exercice a été une belle découverte. Car avec Coltan Song, on est confronté à une réalité dérangeante et peut-être culpabilisante, mais on est également happé par cette intrigue dynamique et passionnante. C’est une lecture divertissante et pleine d’enseignements.

Un autre aspect plaisant de cette lecture, concerne la richesse du récit. En effet, on sent qu’il y a un vrai travail de documentation qui ne laisse pas indifférent. De plus, j’ai apprécié la façon dont le racisme a été évoqué à travers le personnage principal. Marie est métisse. Elle va nous relater son expérience à travers la recherche d’identité quand on vit dans un milieu où notre différence est sans cesse un rappel constant. Un témoignage à travers lequel beaucoup de personnes pourront s’identifier. Je vous recommande ce thriller engagé pour les thématiques traitées, et la richesse du récit qui offrent une intrigue palpitante. 

quatre
awa