La suite des aventures de Youna et de son unité nous emmène cette fois jusqu’aux forêts et aux métropoles du Royaume-Uni, à la recherche d’un remède contre un mal meurtrier répandu par l’Ankou, l’ange de la mort des légendes celtiques… Les choses ne s’arrangent pas pour Youna et son équipe, chargés par O.R.A.C.L.E. d’enquêter sur de terrifiants cas de folie meurtrière. L’épidémie qui commence à infecter la zone celte, poussant ses habitants à la violence, est causée par le plus redoutable adversaire qui soit : L’Ankou, l’esprit de la mort. Ivre de haine, il sème sur son passage les graines de la peur et son message est clair : il ne s’arrêtera pas avant d’avoir envoyé dans la tombe tous les vivants à sa portée… Contre le chaos qui approche, il faut désormais une arme et vite : le sang est prêt à couler et les requins rôdent…

TW : anxiété, auto-mutilation
✊🏽 Personnage principal noir
🏳️‍🌈 Personnages LGBTQ


Chronique réalisée en toute honnêteté en partenariat avec les éditions Le temps éditeur. Merci à Thierry pour sa confiance.

Dans ce deuxième tome, encore traumatisés de leur rencontre avec l’Ankou, l’unité 29 va réussir à joindre le conseil d’O.R.A.C.L.E. et leur rapporter ce qu’est vraiment l’épidémie, le danger qui guette… et qui est derrière tout ça ! Au début, tout parait bien aller : Merlin prend les choses en charge, Erig est arrêté, tout le monde croit Youna et son équipe, et on se dit « ah, ça va commencer à aller mieux ». Mais non ! Car si Erig est capturé, ses enfants adoptifs eux s’échappent, et il reste toujours l’Ankou à arrêter ! L’unité 29 va donc se retrouver à devoir récupérer un ancien parchemin dans la cité impénétrable des elfes. Alors qu’ils réussissent après pas mal de danger à approcher le rouleau, ils tombent sur les plus grand ennemis d’ O.R.A.C.L.E menés par Mordred en personne !

Une rencontre inattendue qui nous amène à questionner ce que fait O.R.A.C.L.E. et le bien fondé de leurs actions. Youna, Talmad, Netun et Eliaz vont-ils continuer à soutenir l’organisme auxquels ils ont voué leurs vies… ou vont-ils remettre en question l’ordre établi ? J’imagine qu’on le saura dans le dernier tome ! Mais en attendant, la chasse au « remède » contre l’Ankou continue, et notre équipe est bien décidée à s’échapper au plus vite pour se mettre en quête de l’arme magique capable de détruire la Mort.

Comme vous le voyez, beaucoup de choses se passent dans ce tome, beaucoup d’actions et de rebondissements, mais l’autrice trouve tout de même le temps de nous faire explorer la psyché et les fragilités des personnages. J’ai été bien contente aussi de voir confirmée l’impression que j’avais dans le premier tome par rapport à Talmad, ce qui apporte de la diversité au sein du livre ! Comme dans le premier, juste quelques soucis avec les corrections niveau ponctuation et tout ça, mais pas assez présent pour gâcher ma lecture !

quatre
elise

Si la fin du premier tome m’avait laissée perplexe et coupée en pleine action, ce tome 2 m’a envoutée ; il commence très bien, voire un peu trop. Les méchants sont démasqués, arrêtés, l’unité 29 est enfin récompensée…. Mais (car il y a un mais) rien ne se passe comme prévu. Les enfants diaboliques d’Erig s’enfuient et l’Ankou frappe, toujours plus menaçant. Pour comprendre le pourquoi du comment arrêter définitivement l’Ankou, l’unité 29 est envoyée dans la citadelle impénétrable des elfes, car s’y trouve la suite d’un parchemin écrit bien des années auparavant…qui raconte un épisode épidémique et meurtrier bien semblable à celui en cours. Si réussir à rentrer dans la citadelle est un défi à lui seul, l’unité 29 se rend bien vite compte qu’elle n’est pas la seule à convoiter ce parchemin… et se retrouve capturée par le plus grand ennemi d’ORACLE, un organisation de malfrats criminels, menée par Mordred, l’ennemi juré des dirigeants d’ORACLE.

J’ai trouvé ce deuxième tome extrêmement prenant, j’avais beaucoup de mal à lâcher mon livre, et porteur de beaucoup de messages très pertinents. Par exemple, on questionne le bien et le mal ; une personne peut-elle être toute blanche ou toute noire ? Ainsi que le bien-fondé de l’organisation ORACLE ; est-elle si innocente et dévouée ? Difficile de le dire, en tout cas pour nos personnages… mais on est remis en question tout au long de notre lecture, ce que j’ai trouvé excellent. De plus, on découvre de nouveaux personnages qui ont tout à voir avec notre unité 29, ainsi que de nouvelles villes (Londres, en l’occurrence).

Menée et maîtrisée du début à la fin, l’intrigue nous tient en haleine ; j’avais du mal à imaginer la façon dont l’autrice allait amener les choses vu le début très direct du tome 2, et pourtant ! Ca a été un véritable plaisir de suivre les aventures incroyables et attachantes de l’unité 29 chez les elfes et dans le QG des ennemis. On apprend toujours plus de choses sur les personnages et on observe les relations se nouer de façon imperceptible… J’ai vraiment adoré et je me suis retrouvée immergée dans ce monde d’urban fantasy.

quatre