Qu’adviendrait-il de notre société si elle renonçait à ses libertés à cause de croyances, des nouvelles technologies, d’un virus ou même du carcan familial ? Dans cette anthologie de récits d’anticipation, l’auteur turc Ersin Karabulut décrit à la perfection les maux de notre société et le moment où tout bascule.

TW : violence, inceste


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Fluide Glacial. Merci à Valentine pour sa confiance.

Cette BD, c’est un peu un Black Mirror en version graphique, puisque l’auteur prends des vices, des aspects de notre société et les fait ressortir dans ses « contes », comme le poids des croyances dans « L’âge de pierre », la surconsommation et la place grandissante que prennent les entreprises dans la société dans « Dot », entre autres.

Le ton est quand même assez particulier, c’est du cynisme, de l’humour noir, c’est spécial et ça ne conviendra pas à tous. Il y a parfois des scènes un peu dérangeantes, qui m’ont donné un sentiment de malaise, mais c’est aussi le but de cette œuvre. J’ai donc du mal à me dire que j’ai aimé ou non, à cause justement de ces sujets et de la façon dont ils sont traités.

© Fluide Glacial

S’agissant d’un recueil de petits contes, il y en a évidemment certains que j’ai moins aimé que d’autres, il y en a même certains que je n’ai pas forcément compris. Mais dans tous les cas, c’est assez intéressant dans les sujets abordés, et ça peut amener à réfléchir un peu sur notre société, notre façon de penser parfois aussi.

trois
angele