Wilder et ses amies continuent leurs aventures, fouillant les secrets de leur paisible ville natale. Wilder, Macy, Dot, Karma et Ed recherchent toujours le trésor dissimulé de la célèbre pirate Black Mary, et découvrent les secrets cachés de leur paisible ville. La tension est à son maximum et les effluves de la mer (et du trésor non découvert) se manifestent… Les filles vont devoir rester soudées pour éviter les Denby et Horace Shipp (sans mentionner la mère-shérif de Wilder qui devient de plus en plus suspicieuse) et sortir de ce pétrin sans passer au supplice de la planche !

✊🏽 Personnages principaux et secondaires BIPOC

🏳️‍🌈 Personnages principaux et secondaires LGBTQ+

Retrouvez ma chronique du tome 1.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Kinaye. Merci à Romain pour sa confiance.

C’est sans surprise que je peux vous annoncer que j’ai A-DO-RÉ. Je dirais même que je trouve cette suite meilleure que le premier tome. En effet, s’il introduit bien l’histoire et notre petit groupe de personnages un peu marginaux, ils vont enfin être dans l’action et l’atmosphère mystérieuse du comics est mieux exploitée. On a donc toujours ce petit groupe de jeunes femmes badass qui vont partir à l’aventure et à la chasse au trésor. Ajoutons à cela l’ambiance spooky et halloweenesque qui ne fait que renforcer l’envie du lecteur de découvrir ce que nous cache toute cette intrigue.

De plus, j’aime énormément la sororité représentée dans ce livre. Aucun des personnages ne va rabaisser l’autre, elles s’aident, s’écoutent et ont toutes une plus-value à apporter. On est loin de l’image souvent apportée dans les séries de ces groupes de femmes avec des rôles clichés et définis. N’oublions pas non plus, que dans cette duologie, ce n’est pas le trésor d’un pirate qui est évoqué mais celui d’UNE pirate, Black Mary qui va être l’icone de l’émancipation de la femme. Enfin, comme dans le premier tome, il y a énormément de références à la pop culture qui vont en ravir plus d’un ! J’espère d’ailleurs que la fin ouverte présage une suite car je suis réellement fan du travail opérée par la scénariste et les dessinateurs.

Misfit City apparaît alors comme un excellent comics d’aventure qui va ajouter sa touche féministe dans cette chasse au trésor aux allures halloweenesques.

quatre
maya