gardiensdescitesperdues_loeildeslecteurs

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !


Gardiens des Cités Perdues (GDCP) est l’histoire de Sophie Foster, une jeune fille de douze ans, surdouée, qui entend les pensées des autres indépendamment de sa volonté. Elle s’est toujours sentie à part, différente des autres personnes de sa famille, de sa petite soeur. Ses soupçons se confirment lorsque Filtz débarque dans sa vie et lui apprend qu’elle n’est pas la fille biologique des Foster, mais une elfe, comme lui, et qu’elle doit le suivre pour vivre la vie qui lui revient. Tout le monde n’est évidemment pas de cet avis, Sophie est vue comme une intruse, une humaine, et sa vie ne sera pas de tout repos pour prouver sa valeur et sa place dans cette société. 

GDCP est une saga jeunesse qui touche bientôt à sa fin. Déjà huit tomes sont sortis, et je peux vous affirmer que pendant ces huit tomes, votre coeur va souffrir, pleurer, rire, et souffrir de nouveau. L’histoire est complexe tout en restant accessible aux préadolescents, bien ficelée, et n’a que peu de temps morts. Chaque tome est pourtant une belle brique, dépassant généralement les 450 pages (700 pour les derniers tomes), mais j’ai rarement été capable de reposer l’un d’eux avant la fin. J’ai lu les 6 premiers tomes en 7 jours, pour vous donner une idée. J’en étais si obsédée que je les lisais à chaque pause au travail, ou jusqu’à très tard la nuit. 

Enfin, même si l’histoire est à mon sens assez incroyable pour le genre, je dois dire que mon gros coup de coeur revient aux personnages. J’aime Sophie, mais ce sont les personnages secondaires qui pour moi donnent toute leur valeur à cette saga. Sophie est clairement un personnage qui va faire les plus mauvais choix, pour des raisons la plupart du temps légitimes. Mais les personnages secondaires brillent littéralement. Chacun d’eux a une personnalité qui lui est vraiment propre, et leur évolution au fil des tomes est une des meilleures que j’ai lu en jeunesse. Je recommande cette saga à 1000%, et je peux vous assurer que les cliffhangers de fin de tomes vont vous détruire, et que vous en redemanderez à chaque fois !

philippine

Gardiens des Cités Perdues est une saga assez chère à mes yeux : c’est avec elle que j’ai repris le goût de la lecture et que j’ai pu m’évader alors que je traversais une période difficile. Shannon Messenger a su créer un univers mêlant la magie, le merveilleux sans pour autant en faire un monde idéal et parfait. Les personnages que nous côtoyons au fil des tomes sont des personnages qui grandissent avec nous : ils deviennent de vrais compagnons.

Un monde magique… mais pas non plus idyllique !

Sophie Foster est une jeune adolescente surdouée qui se sent assez rejetée par ses camarades de classe. Etre en terminale à 12 ans, c’est un peu l’enfer pour Sophie… Surtout qu’elle cache un secret très lourd à porter : elle entend les pensées des autres, ce qui lui cause des migraines à n’en plus finir. Lorsqu’un certain Fitz et lui dit qu’elle n’appartient pas au monde des humains, mais à celui des Elfes, c’est l’univers entier de Sophie qui bascule. La voici plongée au coeur des Cités Perdues, des Cités à l’abri du regard humain et dans lesquelles vivent de nombreuses espèces différentes : elfes, trolls, nains, ogres… Sophie est émerveillée mais déchante vite : le monde dans lequel elle vient d’atterrir possède ses sombres secrets et est loin d’être aussi merveilleux qu’il n’y parait… Les choses se corsent lorsqu’un groupe de rebelles « Le cygne noir » contacte Sophie…

Magie, pouvoirs, ténèbres…

Shannon Messenger nous plonge au coeur d’un univers travaillé, riche et dans lequel on ne s’ennuie pas. Chaque tome apporte son lot de surprises mais aussi sa touche beaucoup plus sombre. Au fil des tomes, et notamment sur les derniers, l’auteure nous montre un univers très sombre, violent, et où chaque révélation vient tout faire basculer. L’équilibre est fragile mais bien présent, encore faut-il pouvoir s’accrocher ! Au travers de notre petite bande, on retrouve des personnages différents et complémentaires, qui évoluent, grandissent et qui se soutiennent, surtout. Chaque personnage est aux prises avec des problèmes, et Shannon Messenger a su créer des personnages loin d’être « creux » et « mous ». Les personnages secondaires apportent une vraie touche à l’histoire, et lui donnent tout son relief (Dex💛). L’univers en lui-même ne peut qu’éveiller des étoiles dans nos yeux : les lieux, la nourriture, les liens inter-espèces ou simplement l’aspect politique, il y aurait énormément de choses à dire et à mettre en avant pour vous expliquer à quel point c’est réfléchi et minutieux !

lilie