Lors d’une étrange nuit, Éva réchappe de justesse à la mort. Accompagnée de Bastien, un jeune homme mystérieux qui semble lui vouer sa vie, la voilà confrontée à sa nouvelle réalité : elle n’est autre que Maeve, une Fairie vouée à devenir puissante, née dans un autre monde : les Terres de l’Oubli. Dès lors, le destin se met en branle. Et pour survivre, ils n’ont d’autres choix que de retourner dans ce monde qui les a vus naître. Car dans l’ombre, les Damnés fomentent une rébellion : ils enlèvent et tuent au nom de la liberté. Mais Kay, un Métamorphe puissant, lève une armée pour les contrer. Dans ce monde qui se scinde en deux, il faudra à Éva et Bastien choisir leur camp. Car la guerre menace d’éclater. Mais la liberté n’a pas de prix.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Snag Fiction. Merci à Cécile pour sa confiance.

Au premier abord, j’ai été attirée par la couverture magnifique et mystérieuse puis j’ai lu le résumé et j’ai fini par être conquise. On plonge dans le récit directement dès les premières lignes, où on se trouve au coeur de l’action. Le roman est découpé en trois parties : une première bourrée d’action sur Terre, une deuxième calme et un peu répétitive et une dernière du point de vue d’autres personnages. Le roman parle d’une lutte entre le bien et le mal dont l’enjeu est Eva, le personnage principal. Je suis cependant mitigée à cause de nombreuses redondances. Le monde magique créé par l’autrice est vraiment incroyable même si on n’en voit qu’une petite partie, j’espère qu’on en verra plus dans le deuxième tome.

Concernant le personnage d’Eva, ce n’est pas une héroïne parfaite, elle fait des erreurs, a comme tout le monde des fêlures, ce qui la rend d’autant plus appréciable. Elle apprend, elle découvre et elle se blesse mais elle ne baisse jamais les bras, c’est ce qu’on attend d’une héroïne forte comme elle (même si elle finit très -trop- souvent blessée). Elle détient des pouvoirs très puissants qui déséquilibrent le bien et le mal.

J’ai trouvé que le personnage principal masculin Bastien était très protecteur vis à vis d’Eva ce qui m’a plu mais j’ai trouvé que par moment c’était trop la couver, et elle ne pouvait pas trop évoluer d’elle-même. Et même s’ils ont un lien, il y a des fois où je ne pouvais m’empêcher de lever les yeux au ciel, parce que c’était parfois trop.

Ce que je trouve triste, c’est que Bastien connaissait Eva depuis toujours ou presque mais il restait à distance d’elle, parce qu’elle a été élevée comme une humaine et non pas comme la Fae qu’elle découvre être. Si proches et pourtant si loin… Quant aux personnages secondaires que l’on apprend à connaitre dans la troisième partie du roman, j’espère qu’on les reverra puisqu’ils sont intéressants même si on ne connait pas tout leur passif. Les pouvoirs que l’on découvre nous donnent envie de plonger encore plus dans ce monde. En somme, c’est un bon premier tome avec des redondances mais au final nous sommes sous tension, et ça nous tient en haleine. Je vous invite à le lire parce que c’est une bonne découverte et on est vraiment pris dans l’histoire. Je lirai le tome 2, c’est sûr !

trois
julie