What would you give for a chance to live your dreams? For seventeen-year-old Korean American Rachel Kim, the answer is almost everything. Six years ago, she was recruited by DB Entertainment—one of Seoul’s largest K-pop labels, known for churning out some of the world’s most popular stars. The rules are simple: Train 24/7. Be perfect. Don’t date. Easy right? Not so much. As the dark scandals of an industry bent on controlling and commodifying beautiful girls begin to bubble up, Rachel wonders if she’s strong enough to be a winner, or if she’ll end up crushed… Especially when she begins to develop feelings for K-pop star and DB golden boy Jason Lee. It’s not just that he’s charming, sexy, and ridiculously talented. He’s also the first person who really understands how badly she wants her star to rise.

✊🏾 Cast de personnages coréens

📣 Autrice coréenne et star de K-pop


Shine est l’histoire de Rachel Kim, une jeune coréenne de 17 ans qui est une trainee, une élève d’une célèbre agence de K-Pop. Cela fait 6 ans que sa famille est revenue des Etats-Unis pour lui permettre d’atteindre son rêve, et cette fois elle le sent, elle y est presque. DB va bientôt lancer son prochain groupe féminin, et elle doit en être. Elle a travaillé trop dur, sacrifié trop de choses pour ne pas en faire partie. 

Je sais, c’est un résumé un peu bateau, mais je vous assure que ce livre en vaut la peine. Mon premier argument pour vous convaincre, avant même de vous parler de l’histoire, des personnages ou de la plume, c’est de vous parler de l’autrice. Jessica Jung est une ancienne star de K-Pop, chanteuse principale d’un des groupes les plus connus : Girls Generation. Si vous êtes curieux de l’industrie de la K-Pop ou de la vie en tant que trainee, ce livre est un récit de premier choix ! Bien évidemment, l’histoire de Rachel n’est pas celle de Jessica, mais elle s’inspire fortement de son vécu pour ce livre, et je ne peux que vous le recommander !

Passons au vif du sujet : l’histoire. Rachel n’est pas une trainee comme les autres. Ses parents ont toujours tenu à ce qu’elle ait le choix le plus longtemps possible, et ont exigé qu’elle continue sa scolarité en plus de ses cours avec la DB. Cet arrangement, en plus de lui prendre absolument tout son temps, l’oblige à travailler deux fois plus que les autres trainee, et à ne pas vivre avec elles sur le campus. Elle n’a donc jamais pu réellement s’intégrer aux autres, et fait d’elle une cible facile pour ses concurrentes. Le monde de la K-Pop est assez impitoyable, et le moindre faux pas peut vous coûter très cher.

Grâce au personnage de Rachel, on découvre, ou redécouvre, le double standard de l’industrie de la K-Pop. Le traitement accordé aux trainees masculins diffère radicalement de celui infligé aux trainees féminines, et une grande partie des relations de Rachel avec les autres personnages en dépend fortement. Et je ne parle pas seulement de l’agence, je parle également des fans. Enfin, je tiens à mettre en garde sur un dernier point : la grossophobie. Ce n’est un secret pour personne, mais la grossophobie est très présente dans le monde de la K-Pop, et dans un souci de cohérence, c’est également le cas dans ce livre. En revanche, je trouve que ce problème n’est pas assez critiqué par les personnages. C’est peut être le seul gros défaut que j’ai à relever sur ce livre, que je conseille toujours à 100% !

quatre
philippine