Si l’air devenait toxique, jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour respirer ?
Suite au succès de Cendres, Johanna Marines revient avec Oxygen, un roman d’anticipation futuriste. L’auteure décrit les conséquences des dérives de l’humanité en imaginant un monde où les nouvelles technologies sont indispensables à la survie. 2216, la montée des eaux et la pollution ont transformé le monde actuel et augmentent les clivages entre la population. Elle ne doit sa survie qu’à la transplantation de bombonne d’oxygène avec différente autonomie selon la catégorie sociale à laquelle on appartient.
Mais comment vivre ses rêves quand l’air lui-même se vend et s’achète comme un vulgaire bien de consommation ? À Toronto, la rébellion commence. Maïa et Naos, en quête de vérité, devront choisir entre y participer ou subir le diktat de la société.

TW : mort


Chronique réalisée en tout honnêteté dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Snag Fiction. Merci à Cécile pour sa confiance.

En 2216, la montée des eaux a redessiné les contours des territoires. L’air est devenu la chose la plus précieuse et se commercialise. Oxy est la société qui contrôle la distribution d’air et appartient au gouvernement. La population est alors divisée en trois catégories. Selon chacune, l’individu ne dispose pas de l’air pendant la même durée, ce qui réduit grandement le nombre de déplacements et d’activités. Chaque habitant est muni, à son poignet, d’un oxycaptor qui est un petit outil technologique permettant de réguler l’air dans l’organisme et de connaitre sa réserve. Ainsi, les inégalités entre les habitants se creusent. Le système de cette société futuriste est bien expliqué, avec quelques éléments scientifiques et des petits dessins. Je suis très visuelle donc ça permet vraiment d’imaginer les bâtiments et s’immerger encore plus dans l’histoire. Le tout est très crédible, réaliste et c’est ce qui m’a plu mais aussi fait peur.

Maïa est une jeune médicinaute qui, aidée de ses amis Naos et Jade, va partir à la recherche de la vérité sur la mort de son père. Elle va déterrer de sombres secrets gouvernementaux impliquant sa famille. Faut-il protéger sa famille ou révéler au monde ce qui se trame ? Le choix est difficile mais Maïa va prendre tous les risques pour découvrir ce qui se cache et aider la population à sortir de cette emprise. Malgré un début un peu lent, à mesure que le voile se lève, le rythme s’accélère et les révélations se succèdent. On ne voit rien venir, j’ai été très surprise et le suspens a tenu jusqu’au bout.

Je regrette un peu de ne pas avoir eu plus d’informations sur les personnages secondaires, notamment Jade que j’ai trouvé très intéressante et qui apporte tout ce contraste entre notre monde actuel et cette société futuriste. La fin est très belle, surtout l’épilogue, mais a été un peu trop brutale à mon goût. Je pense que certaines relations entre les personnages et cette fin auraient pu être plus détaillées, amenées un peu plus progressivement. Malgré tout, cela reste une très bonne lecture qui nous plonge dans un monde futuriste très intéressant et crédible.

trois
louise