Il était une fois deux frères loups. Le premier était toujours le premier partout. Le deuxième était souvent le dernier. Le premier était grand et méchant. Le deuxième était petit et gentil. Que crois-tu qu’il arrivera ?


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Marmaille. Merci à Cécile pour sa confiance.

Un album jeunesse dans la continuité d’une série de livre sur le loup : Oups ! Y’a un loup ! qui met cette fois-ci en avant le Grand méchant loup contre son frère… un loup gentil qui ne nous fait pas vraiment penser à un loup, finalement. L’album s’attelle à présenter en opposition les deux loups de façon manichéenne en fonction de leur position dans l’album : le Grand méchant loup occupe les pages de gauche tandis que le Gentil loup, celles de droite. La comparaison se porte aussi bien sur leur physique que sur leur caractère ou leurs actions.

Cet album permet de mettre en avant un message assez simple mais joliment amené : il n’y a pas besoin d’être fort et d’être reconnu dans le monde entier pour être aimé ou pour s’aimer. Au contraire, mieux vaut faire de bonnes actions dans l’ombre, sans être reconnu, que de mauvaises actions et d’entretenir une image auprès du monde entier. La gentillesse surpassera toujours les actes vils, et cela nous est montré à la fin de l’album avec la question : Et à force, que crois-tu qu’il arrive ?

Finalement, le Grand méchant loup est peut-être celui dont on parle le plus, qui entretient une image féroce, mais, pour autant, il est toujours tout seul, alors que son frère, lui, a plein d’amis. On confronte de la même manière l’image habituelle que l’on peut avoir des loups dans les contes ou récits pour enfants : une bête féroce et souvent l’ennemi, contre un loup qui peut finalement faire de bonnes choses. Par conséquent, ce livre aborde aussi le fait que ce que l’on est ne nous définit pas, peu importe comment l’on naît, on peut toujours devenir mieux que ce que le monde attend de nous.

quatre
lolita