Les femmes façonnent le monde : elles portent et élèvent les enfants qui seront les adultes de demain, elles ont la conscience de la continuité et transmettent l’énergie créatrice… Rendre à la femme sa nature sacrée est indispensable pour la protection de la vie et l’équilibre de la planète. Il est temps pour les femmes, de tous les âges et de toutes les cultures, de se reconnecter avec elles-mêmes, de communier avec la nature et de cheminer sur la voie du féminin sacré. Plantes, pierres, énergies, méditations, spiritualité, pratiques ancestrales et cycles lunaires, autant de pistes proposées dans cet ouvrage pour explorer le féminin à travers le corps, l’âme et l’esprit.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Rustica. Merci à Mathilde pour sa confiance.

C’est un très beau livre sur la femme et ses énergies. Il y a beaucoup de sujets qui sont abordés dans ce livre, à commencer par les bases de notre corps. Un très gros chapitre est consacré aux femmes et à leur corps qui est dédié à la création de la vie (ce que je n’aime pas trop puisque je ne me sens pas très concernée par cette partie), on apprend beaucoup sur l’anatomie féminine, le cycle menstruel naturel mais également les effets des contraceptions conventionnelles et hormonales. 

J’aimerai beaucoup avoir un cycle naturel mais impossible pour moi. Toutefois on nous donne des clés pour avoir un cycle naturel, cela passe par l’alimentation, la détoxification des organes. On trouve également dans ce chapitre des plantes pour régulariser le cycle. Parlons ensuite des archétypes et de la symbolique du féminin, dans le chapitre on trouve des méditations mais également des rituels, c’est très intéressant. Nous apprenons que nous possédons un corps énergétique constitué de points appelés les chakras. 

Passons aux déités divisées entre le Yang (déesse vierge) et le Yin (déesses sensibles et vulnérables) mais aussi la déesse équilibrée entre le yin et le yang. Dans la Bible, il y a également 3 femmes qui font partie de l’archétype féminin. Je pense qu’un des chapitres que je préfère est celui qui parle de la lithothérapie et l’influence sur le féminin. L’histoire des minéraux nous est contée mais également la purification des pierres de différentes façons. Quant au lien avec le féminin, on le retrouve à travers l’œuf de Yoni (yoni signifie « appareil génital féminin »). C’est un travail important qui nécessite beaucoup de préparation, ce qui occupe le reste du chapitre. 

Passons à présent au chapitre sur la phytothérapie. Les plantes font partie de notre quotidien notamment à travers le thé par exemple. On parle de phytothérapie traditionnelle puis on passe aux différents types de bains qui sont pour faire absorber les infusions par nos peaux. Ce chapitre parle également des huiles essentielles et de son utilisation. Tout un tas de techniques toutes plus importantes les unes que les autres. Il y a également des plantes utilisées par les femmes comme le framboisier entre autres. C’est un chapitre très très intéressant sur la vertu des plantes, chose que je ne connais pas bien. 

Et enfin le dernier chapitre aborde l’énergie, les initiations et les soins féminins. Nous entrons dans le culte chamanique, avec la roue du temps qui est très utilisée dans la religion Wicca. On voit également les énergies de la terre et de la lune qui est très liée à la femme. Et enfin les différents soins que la femme peut pratiquer. Ce livre est très intéressant de par ses différents chapitres qui ont capté ou pas mon attention. Malgré tout, le livre reste une très bonne source d’informations, à mettre entre les mains de celles qui veulent en savoir plus sur leur corps et sur d’autres choses qu’elles ne connaissent pas. C’est une bonne bible pour commencer. 

quatre
julie