Pauvre Felter ! Il doit se rendre aux obsèques de sa soeur en Angleterre, de l’autre côté de l’Atlantique. Pour cela, pas le choix, il doit prendre le bateau. Lui qui souffre tellement du mal de mer ! Heureusement, Shelton se propose de l’accompagner. Mais le voyage sera loin d’être calme, avec une nouvelle enquête qui se profile à l’horizon pour notre duo de choc. En effet, dans la cabine B215, un passager vient de mettre fin à ses jours. Enfin, c’est ce que tout le monde croit avant que Felter, entre deux nausées, n’arrive et ne remarque certains détails troublants.

Retrouvez la chronique du tome 1.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Kennes. Merci à Ben pour sa confiance.

C’est toujours un plaisir pour moi de retrouver Isaac Shelton et Thomas Felter, ces deux bonhommes qui ont chacun leur petit caractère, et forment vraiment un duo particulier, mais c’est ça qui les rend attachants, j’adore voir leurs deux mondes se confronter comme ça, et ça donne parfois de drôles de situations.

Dans cette aventure, ce qui commence comme un suicide va finalement cacher autre chose… On a alors affaire à un huis clos, puisque tout se passe à bord d’un bateau, donc évidemment on sait que le coupable est là, parmi les personnages. C’est quelque chose que j’aime particulièrement, parce qu’on se met à soupçonner tout le monde, les uns après les autres…

Néanmoins, j’ai trouvé que dans ce tome, tout se passait un peu vite. L’introduction prend un peu de temps, avec d’abord les personnages qui embarquent, puis le drame qui arrive plus tard, ce qui fait que ça laisse peu de place et de temps pour tout le côté enquête. J’ai quand même beaucoup aimé le dénouement et la révélation, et on finit sur une touche d’humour, que j’ai trouvé prévisible mais sympathique !

trois
angele