Pour Naomi, adolescente timide et réservée, rien ne va plus : elle est obligée de déménager pour suivre sa mère et son copain à Dijon ! Au programme : maison délabrée, beau-père insupportable… et nouveau collège. Comment se refaire des amis quand on n’ose pas parler ? La vie perd toutes ses douleurs pour Naomi, jusqu’au jour où sa grand-mère lui offre un kaléidoscope peu ordinaire… Lorsqu’elle regarde à travers, la jeune fille voit des portes s’ouvrir sur des mondes inconnus et fabuleux, qui lui promettent des heures d’évasion. Arbres aux mille secrets, créatures cruelles et merveilleuses, nature changeante aux décors inconnus… A force de fuir la réalité, Naomi ne risque-t-elle pas de se perdre un peu plus… ?


Kaléidoscope est un roman qui trace le parcours d’une préadolescente en quête de repère. Naomi est timide et réservée. Après le déménagement de sa famille, elle peine à trouver sa place. À l’école, elle s’intègre difficilement malgré ses efforts, et à la maison, ce n’est pas plus simple quand on a une sœur qui a plus de facilité à se lier aux autres.

Naomi m’a touchée par sa sensibilité. Les passages sur sa vie scolaire m’ont bouleversée. Alors, j’ai ressenti une joie immense en découvrant les possibilités d’évasion que lui offrait le kaléidoscope. Grâce à cet outil magique, j’ai apprécié voir Naomi s’épanouir. Néanmoins, ces escapades dans cet autre monde vont avoir des effets et conduire à certaines situations compliquées.

C’est une lecture sympathique. Marie Caillet offre une intrigue simple, fluide qui explore des thématiques liées à l’adolescence. C’est un roman qui devrait sans aucun doute plaire à la cible visée.

trois
awa