Aux Galeries Hartmann, les Féeries sont le plus gros événement de l’année. Alors quand sept jours avant leur lancement, le nouveau directeur exige que la décoration de Noël soit intégralement refaite, le sang d’Agathe ne fait qu’un tour : personne ne touchera à son travail, et surtout pas cet arriviste arrogant. Mais le grand magasin est désormais sous la responsabilité d’Alexandre Hartmann, et aussi talentueuse que soit Agathe Murano, c’est avec lui qu’elle devra traiter. Lui et personne d’autre. Ces deux-là auraient préféré ne jamais se rencontrer, mais puisqu’un père Noël et son chat magique viennent d’être embauchés pour exaucer les souhaits, pourquoi ne pas en profiter pour s’amuser ? Mais aux dépens de l’un comme de l’autre, bien sûr…


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Charleston . Merci à Eugénie pour sa confiance.

Dans ce roman, on va suivre Agathe Murano et Alexandre Hartmann. Fille d’immigrés italiens, cette décoratrice pour les Galeries Hartmann, a le caractère de ses origines. Quant à lui, fils d’une riche famille, il reprend l’entreprise familiale tout en essayant de s’affranchir de la pression de son statut.

Ce n’est pas une histoire d’amour. Ou plutôt si, c’en est une. Mais pas celle que l’on peut croire en lisant le résumé. Je n’ai pas lu de romance dans ce récit. En revanche, j’ai découvert la vie d’Agathe, ses choix, sa famille. L’histoire d’amour se déroule entre eux. Et c’était beau.

Agathe va devoir faire face à de nombreuses situations compliquées. Autant personnelles que professionnelles. Elle va redoubler d’intelligence, savoir sur qui s’appuyer mais jamais ô grand jamais s’excuser pour ce qu’elle est. Et c’est agréable de lire un récit où une femme ne s’excuse pas d’être ce qu’elle est.

Cette histoire, dans ses thèmes, m’a fait penser à Cherche jeune femme avisée de la même autrice. Beaucoup connaissent Sophie Jomain grâce à sa saga Les Etoiles de Noss Head et pas assez pour ses romans contemporains.
Avec sa trilogie parisienne et surtout avec Quand la nuit devient jour, elle créé des femmes fortes qui s’assument pleinement et ne vivent pas à travers le regard des hommes. Tout ce que j’aime lire. Pour moi, c’est une autrice incontournable !

trois
angelique