Edinburgh, 1844. Beautiful Aileana Kameron only looks the part of an aristocratic young lady. In fact, she’s spent the year since her mother died developing her ability to sense the presence of Sithichean, a faery race bent on slaughtering humans. She has a secret mission: to destroy the faery who murdered her mother. But when she learns she’s a Falconer, the last in a line of female warriors and the sole hope of preventing a powerful faery population from massacring all of humanity, her quest for revenge gets a whole lot more complicated. 


Tout d’abord, je dois dire que j’ai acheté ce roman sans avoir lu le résumé et je n’avais vraiment aucune idée de l’intrigue ni de l’histoire. Et ce fut une bonne chose car j’ai découvert tout un univers et ce fut une très bonne surprise. Des faes, mais qui ne ressemblent pas du tout à ceux que l’on peut habituellement voir en fantaisie, magie, pouvoir, romance, destin. Autant de raisons de se plonger dans ce premier tome de trilogie.

Un personnage féminin déterminé que j’ai beaucoup apprécié, un personnage masculin charismatique et mystérieux, des personnages secondaires intéressants à découvrir également. Je pense que le principal atout de cette série est ce duo hors du commun, leurs interactions et cette relation particulière qu’ils entretiennent. Rythmé et bourré d’action, ce roman ne laisse pas le temps de s’ennuyer et j’ai apprécié chaque moment de lecture.

Cette fin est tellement cruelle, nous nous demandons comment l’autrice peut finir le tome sur un moment aussi crucial. La suite promet d’être tout aussi addictive.

cinq
kelly