Happily ever after is only the beginning as Belle takes on the responsibility of becoming queen and learns to balance duty, love, and sacrifice, all while navigating dark political intrigue—and a touch of magic. It’s 1789 and France is on the brink of revolution. Belle has finally broken the Enchantress’s curse, restoring the Beast to his human form and bringing life back to their castle in the province of Aveyon. But in Paris, the fires of change are burning, and it’s only a matter of time before the rebellion arrives on their doorstep. Not so very long ago, Belle dreamed of leaving her provincial home for a life of adventure. But now she finds herself living in a palace, torn between her past as a commoner, and her future as royalty. While Belle grapples with her newfound position, there are those who would do anything to keep her from power. When she stumbles across a magic mirror that holds a dire warning, Belle wants nothing more than to ignore the mysterious voice calling her to accept a crown she never desired. But violent factions of the revolution may already be lurking within her own castle, and doing nothing would endanger everything she holds dear. With the fate of her country, her love, and her life at stake, Belle must decide if she is ready to embrace her own strength–and the magic that ties her to so many female rulers before her–to become the queen she is meant to be.

🏳️‍🌈 PS très secondaire gay

TW : décapitations et scènes explicites de violence (révolution française), séquestration


Rebel Rose est une réécriture un peu particulière de la Belle et la Bête. Je dis réécriture, mais c’est plutôt une suite. En effet, l’histoire est celle de Belle et Lio, anciennement connu sous le nom de “La Bête”, quelques semaines après que le sort ait été rompu. Avec la disparition de la magie qui retenait prisonnier le château et ses habitants, le monde entier semble se souvenir de l’existence de ce prince censé être loyal à la couronne française, alors que celle-ci est aux portes de la révolution. 

Ce livre est très intéressant de par son concept : une histoire très réaliste, avec quelques touches de magie. L’incursion de la magie est assez légère (si on oublie que tous les habitants étaient des objets, et le prince la Bête), et c’est donc plutôt une histoire sur la révolution française et ses effets sur le Royaume d’Aveyon, annexé à la France. Et j’ai trouvé ça vraiment intéressant et intelligent. On voit les prémisses de la révolution, et surtout les réactions qui ont été contre productives, tant en France qu’à Aveyon, et je dois dire que ça résonne pas mal avec l’époque actuelle, et le gouvernement qui a tendance à ne pas vraiment écouter le peuple, et donne la priorité aux riches et aux puissants. 

Le seul petit point négatif que je vois, c’est la lenteur de l’histoire. Je n’ai pas de problème avec ça, donc ça ne m’a pas dérangé, mais je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde, et c’est un fait à prendre en compte avant de se lancer. Une petite chose qui m’a fait beaucoup sourire : il y a beaucoup de phrases ou d’exclamations ou de surnoms en français, et parfois, ce n’est pas très juste. Un exemple tout bête, “Gods !”, qui veut dire “Mon dieu !” ou “Seigneur !”, est traduit ici par “Sacré !”, et j’ai trouvé ça beaucoup trop drôle !

quatre
philippine